Interview et réseau

Nouvel an chinois et objet média

Nouvel an chinois et objet média

La Chine est aujourd’hui un acteur clé de la production d’objets publicitaires. En effet, ce pays concentre la majorité des usines de fabrication d’objets personnalisés et centralise ainsi la production des produits sur mesure dans le monde. Le Nouvel An chinois, Chunjie 春节, et la migration des travailleurs qui en découle est un phénomène majeur qui impacte considérablement sur le marché de l’objet publicitaire et qu’il est important d’anticiper.

NOUVEL AN ET MOUVEMENTS DE POPULATION

Le 5 février prochain, les Chinois célèbrerons l’avènement d’une nouvelle année du calendrier lunaire, celle du Cochon. Repas en famille, défilés et autres événements, les festivités liées au Nouvel An chinois durent plus d’un mois et demeurent une tradition forte face à laquelle l’activité économique, pourtant une des grandes priorités du pays, ne fait pas le poids. Chunyun 春运, la saison touristique qui célèbre le Printemps, débute 15 jours avant le Nouvel An chinois et dure 40 jours en tout. On recense, pendant cette période, le plus grand mouvement de population au monde soit 3 millards de déplacements pour le seul mois de février en Chine. Une migration aux conséquences notoires pour les professionnels de l’objet personnalisé qui voient s’absenter pendant plus d’un mois la plupart des ouvriers et responsables de leurs centres de production.

UN IMPACT SUR LE MARCHÉ DE L’OBJET PUBLICITAIRE

Ce sont les Mingong 民工, les travailleurs migrants rentrant dans leur ville natale pour les fêtes, qui constituent la grande majorité des migrations. Emplois et modes de vies plus confortables ont poussé ces millions de travailleurs à quitter leur campagne ou leurs petites villes à la recherche de nouvelles opportunités, parfois à des milliers de kilomètres de chez eux. La saison Chunyun est souvent pour eux la seule occasion de rentrer dans leur famille, célébrer le passage à la nouvelle année. Malgré l’importance accordée à son développement économique, la Chine reste très attachée au Nouvel An qui compte parmi les huit fêtes traditionnelles reconnues. Chaque année, les Chinois profitent donc massivement des congés de février pour retrouver leur famille ou partir en vacances, laissant les usines tourner au ralenti. Le marché de l’objet publicitaire est ainsi soumis à un rythme particulier et ce pendant plusieurs semaines durant lesquelles les délais de réponses des fournisseurs augmentent tandis que les envois de commandes tardent. 

QUELLE STRATÉGIE POUR LES DISTRIBUTEURS D’OBJETS PUBLICITAIRES ?

Il est important pour le spécialiste de la communication par l’objet de prendre en compte ces phénomènes sociaux-démographiques de façon à éviter les situations problématiques. Il faut ainsi anticiper les commandes ou bien tabler sur des articles en stock et/ou fabriqués en Europe, évaluer les quantités et maintenir une coordination optimum avec les distributeurs et importateurs. Pour que le Nouvel An chinois reste une fête pour tout le monde !

Laissez un commentaire